mardi 20 février 2018

Meiffren Conte (1630-1705)



Meiffren Conte (1630-1705)
 Nature morte aux vases de Chine
Musée des beaux arts de Marseille

Que voit-on ?  Sur un entablement de pierre orné sur la droite d'un très beau tapis de Smyrne négligemment jeté,  plusieurs objets précieux dont des coquillages de toutes tailles, deux vases en porcelaine de Chine (qui donnent son titre à la toile), une petite coupelle de la même porcelaine, un beau vase fermé en Porphyre rouge-antique d'inspiration romaine à larges anses, deux statuettes reproduisant des bronzes antiques et un livre ouvert,  seul élément qui ne ne semble pas avoir été déposé à la hâte sur cette table.... Cet apparent désordre est évidemment méticuleusement voulu par le peintre au centimètre près ! 

Rappel biographique : Le peintre français Meiffren Conte ou Comte connu aussi sous le nom d'Ephren Leconte a commencé sa carrière à Marseille où il est né avant de partir compléter sa formation de peintre à Rome où il est fortement influencé par Francesco Noleti ou Francesco Ferivarino dit le Maltais. Il travaille à Paris et Aix-en-Provence avant de revenir s'installer à Marseille. Les natures mortes qui constituent l'essentiel de son œuvre sont toujours mises en scène dans des décors très somptueux, très évocateur de l'Ecole Napolitaine bien que son goût immodéré pour la représentation de pièces d'orfèvrerie le rapproche souvent et l'a même fait confondre (pour une de deux de ses toiles au moins) avec Jan Davidz de Heem.