lundi 15 octobre 2018

Charles-Joseph Flipart (1721-1797) - Bodegon

http://astilllifecollection.blogspot.com


Charles-Joseph Flipart (1721-1797)
Bodegon, c. 1779 
Museo del Prado

Que voit on ? Une nature morte  en trompe l'oeil d'objets hétéroclites présentés sur une table rococo : deux petits tableaux dont l'un semble être inspiré d'une scène italienne de carnaval  dans le gout de Longhi  et l'autre d'un paysage hollandais ;  un portrait en ombre chinoise d'une dame en coiffe de dentelle ; une vielle à roue, instrument des rues  ; de lettres enroulées, des livres, un soufflet à cheminée, des rubans et deux anamorphoses c'est à dire deux images déformées et lisibles uniquement à l'aide d'une lunette ou d'un  lorgnon que l'on voit apparaitre d'ailleurs sur l'une d'elle.  Une nature morte décorative  qui fait partie des rares réalisées par ce peintre de cour à la fois étrange et léger qui peignait sur toute sorte de support... de  l'éventail à la table de salon ! 

Rappel biographique : Charles Joseph Flipart (1721-1797) était un peintre et graveur français - ne pas confondre avec son frère Jean-Jacques Flipart (1719-1782). Issu d'une dynastie d'artistes, il fut d'abord formé par son père Jean-Charles Flipart. Tres tôt il se rendit à Venise où il poursuivit ses études de peinture avec Tiepolo et Amigoni et se forma à la gravure avec Joseph Wagner. Après être resté quelques temps à Rome, il fut nommé en 1770 "peintre et graveur de la cour" par le roi d'Espagne Carlos III  Il fit les portraits du roi et de la reine d'Espagne, quelques scènes de genre et tableaux décoratifs,  très peu de natures  mortes, (celle présentée  ci-dessus est peut être même la seule ! ) puis mourut à Madrid en 1797. Ses compositions (jamais anodines) sont principalement conservées au Musée du Prado à Madrid.

2018 - A Still Life Collection 
Un blog de Francis Rousseau