vendredi 23 novembre 2018

Robert Humblot (1907-1962) - Nature morte aux aubergines


Robert Humblot  (1907-1962) 
Nature morte aux aubergines, 1934
 Huile sur toile.
Collection privée

 Que voit-on ? Une nature morte titrée aux aubergines mais qui, en réalité,  est  "aux poissons"  comme l'attestent  les trois maquereaux qui gisent encore frétillants dans le plat de céramique rouge posé sur sur cet entablement de cuisine rustique  avec une jarre de crame fraîche, un demi citron, un bouteille de Banyuls, une théière, un compotier rempli de pommes,  une lampe à pétrole... et un panier de belles aubergines sombre.  

Rappel biographique : Le peintre et illustrateur français Robert Humblot surnommé "Bob"  était le descendant d’une illustre lignée d'artistes-peintre natifs de Lorraine, dont son arrière-grand-père paternel Antoine Humblot , reconnu comme un grand dessinateur et graveur pour Versailles en 1758. 
Humblot entre à l’Académie de Peinture la Grande-Chaumière à l'âge de 23 ans  avant d'être  accepté à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. 
En 1932, son envie d’indépendance le pousse à quitter les Beaux-Arts et à louer un atelier avec Georges Rohner.
Sous l'impulsion du critique Henri Hérault, en 1935 il s'associe à Rohner, Jannot, Lasne, Raymond Moisset, le Canadien Alfred Pellant et Pierre Tal-Coat pour fonder le mouvement "Forces nouvelles" qui prône le retour au dessin, le retour au métier consciencieux de la tradition dans un contact fervent avec la nature. Sa peinture a la particularité d'être teintée d’humour; à travers des nus, paysages, natures mortes et personnages, Humblot souhaite exprimer le destin du monde.
Mobilisé en 1939, il est affecté sur la ligne Maginot au petit ouvrage de Coume Village à l'intérieur duquel il réalise à même les parois de béton des fresques d'une qualité exceptionnelle. Fait prisonnier le 4 juillet 1940, il est interné au stalag 7A puis au 7B dont il s'évade le 28 octobre 1941. Il parvient à rejoindre la zone libre pour être démobilisé à Annecy six jours plus tard.
Ses œuvres passent en ventes publique dès les années 1950 et toujours à nos jours, en 2011 ses tableaux sont régulièrement exposés en France dans des musées comme dans des offices de tourisme.
Plusieurs hommages posthumes lui ont été rendus dans différentes galeries et Salons dans le monde entier pour ses œuvres. Une rétrospective lui a été consacrée en 1964 au Musée Galliera.

____________________________________________
2018 - A Still Life Collection 
Un blog de Francis Rousseau