vendredi 21 septembre 2018

Vincent van Gogh (1853-1890) - Two Crabs

https://astilllifecollection.blogspot.com/

Vincent van Gogh (1853-1890)
 Two crabs, 1889
The National  Gallery,  London 

 Que voit on ? Il est généralement admis chez les spécialistes de Van Gogh que cette nature morte a été peinte peu après sa sortie de l'hôpital d'Arles en janvier 1889. Le 7 janvier, il  écrit à son frère Theo : « Je vais retourner travailler demain. Je commencerai par faire une ou deux natures mortes pour m'habituer à repeindre ». Il est probable qu'il se soit inspiré pour celle-ci d'une gravure sur bois de Hokusai, «Crabs», reproduite dans le numéro de mai 1888 de « Le Japon Artistique »,  et envoyée à Vincent par Theo en septembre de la même année  (aujourd'hui visible au Victoria and Albert Museum ou ici dans ce blog). Dans une peinture apparentée au musée Van Gogh, à Amsterdam, le crabe est représenté couché sur le dos. Ici, c'est probablement le même crabe, montré à la fois sur le dos (en haut)  et à l'endroit (en bas).  L'artiste a utilisé un assez grande variété de coups de pinceau pour transmettre la texture. Des traits parallèles sculptent la forme de la créature sur une surface assez exubérante qui pourrait figurer celle de la mer.

Rappel biographique : Le peintre franco-hollandaisVincent van Gogh a peint énormément de natures mortes dont les plus célèbres sont sans doute constituées par la série des sept tableaux "Les tournesols " qu'il peignit à Arles entre Août 1888 et Janvier 1889. D'autres natures mortes moins célèbres  permettant de passer en revue a peu près tous les styles du peintre, ont été exécutées à diverses époques de sa vie. Van Gogh peignait sur des toiles souvent déjà apprêtées, qu'il pouvait réutiliser, soit en grattant l'œuvre précédente, soit en la recouvrant d'une nouvelle couche. Il employait  certains pigments instables, entraînant une modification des couleurs sous l'effet de la lumière, dont la laque géranium qui perd sa teinte rouge avec le temps. Les couleurs originelles sont donc souvent perdues, entraînant des difficultés de restauration. Pour certains tableaux les restaurateurs ont décidé de ne pas « recoloriser » le tableau, mais se contentent  de stopper les dégradations et de proposer un éclairage avec des filtres colorés pour restituer les teintes d'origine. Pour les historiens de l’art, Van Gogh est un précurseur qui a ouvert à la peinture de nouvelles voies. Par exemple, Derain et Vlaminck sont directement rattachés à l'art de Van Gogh « par l'emploi de couleurs pures en larges touches ». Pour les amateurs d'art, il reste un maître à l’égal de Leonard de Vinci ou de Rembrandt avec une production très importante et une trajectoire artistique fulgurante en durée et par ses styles.  Pour d'autres par contre comme Salvador Dali, dont les avis à l'emporte pièce étaient connus, Van Gogh était " tout sauf un peintre ". Pour le grand public, l'œuvre  de Van Gogh est aujourd'hui accessible dans les plus grands musées du monde.  Dans sa dernière lettre, trouvée dans sa poche le jour de son suicide, Vincent van Gogh  écrit : « Eh bien vraiment nous ne pouvons faire parler que nos tableaux »

2018 - A Still Life Collection 
Un blog de Francis Rousseau, #AStillLifeCollection, #NaturesMortes