mardi 27 mars 2018

Jane Freilicher (1924-2014)


Jane Freilicher (1924-2014)
The Lace Tablecloth, 1972
Parrish Art Museum, Water Mill, N.Y

Que voit on ?  Sur la nappe en dentelles qui donne son titre au tableau et recouvre cette table  visiblement dressée dans l'atelier même de la peintre dont on aperçoit une partie de la production sur les murs : du pain, un gâteau et des fleurs pour célébrer la douceur de la vie et deux citrons... pour en  rappeler l'indissociable et sans doute équilibrante amertume.

Rappel biographique : Jane Freilicher, est une artiste-peintre américaine assimilée à la fois aux mouvements " figuratif " et  " expressionniste abstrait ". A l'âge de 17 ans,  elle termina ses études scolaires et fit la rencontre du pianiste de jazz Jack Freilicher qu'elle épousa en  1941 avant que le mariage ne soit annulé en 1946. Elle fait ensuite la rencontre du peintre Hans Hofmann, auprès de qui elle étudie l'art à partir de 1947, mais aussi de Larry Rivers avec lequel elle se lie d'amitié. En 1952, elle rencontre Joe Hazan, ancien businessman et danseur, devenu artiste-peintre. qu'elle épouse  en 1957 ;  Jane travaille dans la 5e Avenue à Manhattan où elle et son mari se sont établis. Le couple devient propriétaire d'une maison d'été qu'il fait bâtir à Long Island.
Dans les années 1950, Jane est membre d'un cercle informel d'artistes, peintres et écrivains, connu sous le nom de  " 'École de New York ". Influencée par Hofmann, elle réalise d'abord des toiles expressionnistes abstraites. Puis, séduite par le style de Pierre Bonnard, elle s'oriente vers les paysages et les natures mortes. Son domaine de prédilection devient les scènes pastorales en milieu urbain. Elle s'inspire de la vie à Long Island. Ses œuvres sont présentées à la Tibor de Nagy Gallery de New York à partir de 1952. En 2013, une exposition Jane Freilicher: Painter Among Poets y est présentée. L'exposition déménage à Chicago en 2014 où elle est présentée à la Poetry Foundation, association de promotion de la poésie et de la culture.